L’automatisation peut donner plus de moyens aux cabinets d’experts-comptables qui choisissent de l’adopter

Les cabinets qui ne se préparent pas à l’automatisation de la comptabilité perdront rapidement du terrain – et le pouvoir de l’intelligence artificielle (IA) est tel qu’ils ne parviendront peut-être jamais à rattraper leur retard.

Imaginez si la comptabilité était couramment associée à une expérience quotidienne passionnante, remplie de solutions aux problèmes à la fois créatives et dynamiques, et favorisant un aménagement flexible et adapté des horaires. Selon certaines sources telles que le Journal of Accountancy, cela pourrait arriver plus tôt que vous ne le pensez, grâce à de nouvelles technologies qui réduisent rapidement la quantité de travaux de base fastidieux du domaine au profit de tâches plus exigeantes en matière de créativité. Du boulier à la feuille de calcul infonuagique, les avancées technologiques ont souvent conduit à de nouveaux flux de travaux plus efficaces et accompagnés de données. Avec l’arrivée de solutions d’IA avancées, l’automatisation de la comptabilité moderne pourrait accentuer cette tendance bien au-delà de tout ce que nous avons vu auparavant.

Pour la plupart des entreprises, la question n’est pas de savoir si elles intégreront éventuellement l’IA et l’automatisation dans leurs filières de comptabilité, mais à quelle vitesse elles le feront. Une analyse du Accountants Confidence Index (indice de confiance des comptables) publié sur le site Accounting Today démontre que plus de 70 % des dirigeants d’entreprise pensent prendre les mesures nécessaires pour se préparer à l’IA en comptabilité – mais il est également vrai que 30 % des dirigeants pensent qu’ils prendront leur retraite avant qu’elle ne devienne pratique courante ou se considèrent comme naïfs, même selon leurs propres dires. De plus, 31 % des répondants estiment que l’IA aidera les cabinets de petite taille à se mesurer aux plus gros.

Ne sous-estimez pas le pouvoir de l’intelligence artificielle

Que ce soit dans un centre d’appels ou un entrepôt, l’IA et l’automatisation avancée transforment la nature du travail en réduisant les coûts de main-d’œuvre liés aux tâches répétitives – et dans quelle mesure la comptabilité comporte-t-elle des tâches répétitives? Plus que la plupart des domaines du travail, la comptabilité se distingue par la proportion considérable de tâches qui pourraient bientôt être automatisées par à peu près n’importe quelle entreprise démontrant un engagement suffisant. Bien que des solutions d’IA prêtes à l’emploi existent, il demeure plus judicieux pour certaines grandes entreprises de développer leur propre solution d’IA personnalisée.

Selon Blackline, même à ce stade précoce, certaines organisations qui se sont tournées vers l’automatisation de la comptabilité ont obtenu un rendement du capital investi de 300 % ou plus; les entreprises ne sont toutefois pas toutes structurées de façon à pouvoir s’attendre à un gain d’un tel niveau. Le véritable potentiel de la technologie ne se limite pas à réaliser des économies d’argent tout en obtenant les mêmes résultats et requiert un investissement continu dans la comptabilité, même lorsque les coûts diminuent. Ainsi, les employés nouvellement libérés pourront disposer du temps et des fonds dont ils ont besoin pour tirer parti de leurs nouveaux outils et services afin de trouver de toutes nouvelles possibilités de réaliser des profits.

Nouvelle technologie puissante est synonyme de nouvelles capacités puissantes

La plupart des applications directes de l’automatisation dans le domaine de la comptabilité se rapportent aux avantages secondaires que la comptabilité pourrait bientôt offrir aux RH et à d’autres organes d’entreprise tout aussi vitaux. Le recrutement et la fidélisation des talents deviennent maintenant des processus plus compliqués et rigoureux. Toutefois, si on leur donne ce dont ils ont besoin pour extraire les renseignements importants des données de paie brutes, les comptables de l’entreprise peuvent contribuer de manière considérable à ces processus.

À l’aide de la suite logicielle appropriée pour automatiser les tâches banales et organiser des tonnes de données, les professionnels de la comptabilité pourraient analyser les données salariales afin d’aider leur entreprise à attirer les meilleurs talents et à les rémunérer de manière équitable. La comptabilité pourrait aider l’entreprise à déceler les domaines problématiques de la gestion de la main-d’œuvre et à prévoir un éventuel roulement de personnel en fonction des comportements numériquement observables des employés. Cela signifie que la comptabilité n’est plus limitée à l’étude de ce qui s’est déjà produit et peut désormais permettre aux entreprises de se projeter dans l’avenir de diverses manières, comme en prodiguant des conseils en matière de comptabilité et de planification d’entreprise.

Préparation : la clé pour survivre à la révolution de l’intelligence artificielle

Pour être une entreprise bien préparée, il ne suffit pas d’acheter la toute dernière suite d’outils d’IA pour entreprise dès qu’elle est offerte, il faut plutôt investir tôt en misant sur les employés dont les tâches exigeront l’utilisation de cette suite. Les compétences sont d’une importance cruciale et, de manière générale, la formation d’employés déjà intégrés dans la culture d’entreprise produit de meilleurs résultats que le recrutement de plusieurs nouveaux employés. La préparation a aussi une incidence sur le type d’employés embauchés. Auparavant, les entreprises ciblaient les finissants des meilleurs programmes de comptabilité et les embauchaient tôt. Elles s’intéressent maintenant aux experts en TI et en science des données, pas uniquement aux diplômés en comptabilité.

Voilà l’une des principales craintes des employés d’aujourd’hui, quel que soit le secteur : à mesure que l’IA s’installe à l’échelle du marché du travail, ils craignent que l’automatisation n’évolue pas en leur faveur. Le personnel de comptabilité voudra s’assurer ce que les dirigeants n’aient pas l’impression que les employés de longue date sont devenus de nouveaux poids morts − ce qui se traduit par une main-d’œuvre proactive et désireuse d’acquérir les compétences nécessaires pour être productive dans un monde des affaires où l’IA est intégrée. Les entreprises qui misent sur cet enthousiasme seront en bonne position pour tirer parti de l’IA au cours de la prochaine décennie.

L’intégration avec les TI est essentielle; la comptabilité doit éventuellement fonctionner de façon autonome, mais d’entrée de jeu, le service aura régulièrement besoin de l’assistance des experts techniques de l’entreprise. L’intérêt des solutions d’IA mentionnées ci-dessus est qu’elles sont faciles à utiliser et donc faciles à assimiler, même pour les employés qui n’ont aucune expérience préalable. Si vous pensez que votre personnel aura du mal à s’adapter à une solution en particulier, envisagez d’en chercher une qui conviendrait mieux. De nombreuses autres options très avancées s’offriront à vous.

Logiciel de gestion de la paie et de RH pour les comptables: Partenariat avec ADP

BALISES FR : Paie Tendances et innovation Moyenne entreprise Grande entreprise Services financiers Finances