6 façons d’améliorer la santé mentale en milieu de travail

par Van Lago

Voici un aperçu des étapes que les employeurs peuvent effectuer pour soutenir la santé mentale en milieu de travail, de l’évaluation de leurs avantages sociaux à la création d’une culture d’entreprise ouverte et saine.

La santé mentale en milieu de travail est un sujet important que les employeurs doivent prendre en considération en 2020 et au-delà. Les problèmes de santé mentale non traités peuvent avoir une incidence sur la qualité de vie des employés et sur leur rendement au travail. Des études ont aussi démontré que l’accès à du soutien et à des moyens de traitement peut faire une grande différence.

Une étude de l’Organisation mondiale de la Santé a révélé que la dépression et l’anxiété coûtent 1 billion de dollars annuellement à l’économie mondiale en termes de perte de productivité. Selon l’Association canadienne pour la santé mentale, un adulte sur cinq connaît un diagnostic de maladie mentale chaque année, et les employés qui bénéficient d’un traitement en raison de problèmes de santé mentale ont affiché des niveaux améliorés d’efficacité et de satisfaction au travail.

Dans cet esprit, qu’est-ce que les organisations peuvent faire pour s’assurer qu’elles fournissent du soutien approprié parrainé par l’employeur pour la santé mentale en milieu de travail?

Prendre des mesures pour soutenir la santé mentale

Yasmin Flasterstein a cofondé Peer Support Space, une organisation de base située en Floride qui enseigne aux gens comment utiliser le pouvoir de l’expérience vécue pour appuyer, éduquer et guider les autres tout en fournissant d’autres options gratuites pour assurer le bien-être mental. Yasmin a fait usage de ses expériences personnelles et professionnelles dans le domaine de la santé mentale afin de créer l’organisation.

Peer Support Space offre des services aux personnes qui n’ont pas accès à des ressources offertes par l’employeur. Yasmin offre aux organisations des conseils importants concernant les étapes qu’elles peuvent suivre pour contribuer positivement à la santé mentale de leurs employés. Vous trouverez ci-dessous les points importants à retenir relevés dans le cadre du travail de Yasmin, dont les organisations peuvent tirer parti pour atteindre cet objectif.

1. Considérez l’investissement dans la santé mentale comme un investissement dans votre entreprise

Toutes les organisations doivent comprendre qu’il est avantageux d’investir dans la santé mentale des employés et d’en faire une priorité. « Lorsque je parle aux entreprises, ce que j’essaie de souligner, c’est qu’en investissant dans la santé mentale de vos employés, votre entreprise fera plus d’argent », indique Yasmin.

Selon une étude de l’Organisation mondiale de la Santé, chaque dollar investi dans le traitement des maladies mentales rapporte une amélioration de la santé et de la production équivalant à 4 $ .

2. Évaluez vos avantages sociaux

Votre programme d’avantages sociaux actuel est un aspect qu’il vous faut évaluer immédiatement. Par exemple, si vous offrez actuellement une assurance maladie, est-ce que votre police comprend une protection pour santé mentale? De nombreux autres aspects doivent être pris en compte du point de vue de la santé mentale, y compris les politiques sur les congés et les programmes d’aide aux employés. Investir dans la planification des politiques et dans les ressources de protection peut permettre d’offrir du soutien de base solide pour que tout employé ayant des problèmes de santé mentale puisse obtenir l’aide dont il a besoin.

« Selon mon expérience professionnelle en santé mentale, un petit détail peut souvent entraîner le plus grand changement, parce que les gens ne parlent pas du tout de la santé mentale .»

− Yasmin Flasterstein, cofondatrice et directrice générale, Peer Support Space

3. Appuyez la santé mentale de façon proactive pour prévenir l’épuisement professionnel

Une recherche menée par Gallup suggère que deux tiers des employés vivent de l’épuisement professionnel. Le fait d’offrir de l’aide pour la santé mentale au travail peut aider à réduire cette statistique au sein de votre organisation.

« Le manque de soutien en santé mentale pour les employés entraîne une perte de productivité. Il mène à de l’épuisement professionnel − beaucoup d’épuisement lié à l’emploi, qui fait en sorte que les employés ne sont plus aussi passionnés à l’égard de leur travail qu’ils l’étaient auparavant », indique Yasmin. « Ils n’en font pas autant, et au bout du compte, l’épuisement professionnel peut également entraîner des problèmes de santé mentale plus graves, comme la dépression, l’anxiété ou même le suicide. »

4. Créez une culture d’ouverture à l’égard des pressions exercées en milieu de travail

Yasmin indique qu’il est important de parler des autres facteurs de stress qui peuvent perturber les professionnels, comme le syndrome de l’imposteur. « De nombreuses personnes, plus particulièrement celles occupant des postes de gestionnaire, se sentent comme des fraudeurs et ont l’impression qu’ils attendent seulement que quelqu’un découvre en quelque sorte qui ils sont », indique-t-elle. « La réalité est que si nous parlons de ces choses, nous devenons de meilleurs employés. »

Peer Support Space utilise une approche de modèle de rôle pour aider les personnes qui souffrent de problèmes de santé mentale à communiquer avec d’autres personnes ayant vécu des problèmes semblables. De plus, encourager la direction et l’équipe de gestion des talents à parler ouvertement de leurs propres défis et difficultés au travail, même de façon générale, peut aider à créer une culture ouverte et de soutien.

5. Encouragez les employés à prendre congé

Il est peut-être temps d’envisager d’ajouter des jours pour fatigue mentale ou de laisser savoir aux employés qu’ils peuvent prendre des congés de maladie pour d’autres raisons qu’une « maladie ». Par exemple, si vos politiques exigent une note du médecin pour justifier une absence, cela pourrait entraîner des difficultés supplémentaires pour les employés susceptibles de craindre les préjugés qui entourent les problèmes de santé mentale.

« Une des choses que nous aimons vraiment faire, c’est d’accorder des jours pour fatigue mentale. Vous pouvez utiliser les jours de maladie pour ce faire ou donner des jours pour fatigue mentale distincts. Une telle mesure prouve qu’à titre d’employeur, vous reconnaissez la santé mentale et y accordez de l’importance », indique Yasmin. « Elle permet de faire savoir aux employés que s’ils traversent une épreuve, c’est bien qu’ils en parlent, parce que votre organisation croit en la santé mentale. »

6. Prenez des mesures pour appuyer les divers groupes d’employés

Dans le cadre de vos initiatives de diversité et d’inclusion, envisagez d’offrir du soutien supplémentaire à toute personne ou à tout groupe susceptible de faire face à des problèmes uniques. Il est important de prendre des mesures pour reconnaître les divers groupes et de les soutenir au travail, et les groupes de ressources de l’entreprise et les événements parrainés par l’employeur peuvent aider les employés qui démontrent un intérêt à l’égard de sujets connexes à communiquer avec d’autres et à trouver des occasions de discuter des problèmes importants touchant la santé mentale.

Comment commencer

Yasmin a sagement indiqué : « Selon mon expérience professionnelle en santé mentale, un petit détail peut souvent entraîner le plus grand changement, parce que les gens ne parlent pas du tout de la santé mentale . Même si vous avez seulement une réunion hebdomadaire, prendre un moment pour vous informer personnellement de vos employés avant de commencer la réunion permet de leur laisser savoir que vous vous souciez d’eux, que vous les voyez comme des personnes à l’extérieur du travail et que vous souhaitez aussi agir. »

Il est important d’évaluer la façon dont votre organisation investit dans la santé mentale au travail. Si vous disposez d’options robustes, il est peut-être temps d’aller encore plus loin. Si vous ne faites que commencer, des changements simples peuvent entraîner d’importantes améliorations.

Comment ADP soutient la santé mentale des employés

Avec les ressources en santé mentale parrainées par l’employeur, il est plus facile pour les employés d’obtenir le soutien dont ils ont besoin. Chez ADP, nous prenons des mesures particulières pour veiller à ce que nos employés aient accès à un vaste éventail d’options de soutien, notamment une protection pour santé mentale offerte dans le cadre de programmes d’assurance. Nous estimons qu’il y a de nombreuses autres mesures que les employeurs peuvent prendre pour favoriser une santé mentale positive au travail et pour susciter un plus fort engagement, une plus grande loyauté et un meilleur rendement.

Envisagez d’utiliser notre approche, par exemple. ADP offre une allocation d’urgence parrainée par l’employeur, supérieure au nombre minimum de jours de vacances et de maladie obligatoire, du soutien médical sur place et un centre de conditionnement physique sur place pour que les employés puissent prioriser leur santé physique et mentale plus facilement. Peu importe les politiques et les programmes que votre organisation choisit de mettre en place, la prise de mesures concrètes afin de créer un milieu favorable et une culture de bonne santé mentale doit être considérée comme un facteur essentiel pour l’entreprise.

En savoir plus

Demandez à Adé P. : comment soutenir de façon optimale la santé mentale en milieu de travail

La diversité est la clé! 5 meilleures pratiques de recrutement

En savoir plus sur la diversité et l’inclusion chez ADP

Cet article est paru à l’origine dans Spark.

BALISES FR : Gestion et croissance Grande entreprise Moyenne entreprise Entreprise multinationale Petite entreprise Articles Administration des avantages sociaux