Vous démarrez une entreprise? Voici comment un comptable professionnel agréé peut vous aider

Vous essayez de savoir comment démarrer une petite entreprise? Un CPA peut être d’une grande aide. Voici les avantages de rencontrer un CPA avant d’ouvrir boutique.

Si vous avez une idée de nouvelle entreprise, l’une de vos premières conversations devrait se dérouler avec un comptable professionnel agréé (CPA). Un CPA peut vous enseigner comment démarrer une petite entreprise dotée d’un plan solide dès le début. Gail Rosen, CPA, actionnaire de Wilkin & Guttenplan P.C. et fiscaliste spécialisée en services aux petites entreprises, est de retour afin d’expliquer les façons dont un CPA peut aider votre entreprise à prendre son envol.

1. Évaluer votre idée d’entreprise

Lorsqu’un client s’adresse à madame Rosen au sujet d’une idée d’entreprise, elle évalue la viabilité de son plan. « Démarrer une entreprise n’est pas une décision qu’il faut précipiter. Une idée peut sembler bonne, mais vous devez déterminer si votre entreprise pourrait réellement être rentable. »

Madame Rosen recommande d’examiner les coûts avec votre CPA, car ils sont relativement faciles à prévoir. Faites une liste des coûts liés au démarrage ainsi que des coûts mensuels récurrents qui seront nécessaires à l’exploitation de l’entreprise. « Ces dépenses peuvent prendre les gens au dépourvu. C’est un peu comme rénover une maison... c’est toujours plus cher qu’on le croyait, pas vrai? »

Ces renseignements vous permettent également d’établir le chiffre de vente à atteindre chaque mois pour toucher le seuil de rentabilité et, ultimement, de déterminer si vous pouvez réellement faire de l’argent. De là, madame Rosen suggère d’établir la façon dont vous allez financer votre entreprise. Ferez-vous une demande de prêt bancaire? Utiliserez-vous vos économies personnelles?

2. Sélectionner un type d’entité commerciale

Si une idée d’entreprise est viable, votre CPA déterminera quel type d’entité commerciale vous devriez utiliser : entreprise individuelle, société de personnes, société par actions ou coopérative. « Une fois que vous avez choisi une entité commerciale, il peut être difficile de faire marche arrière; assurez-vous donc de prendre la bonne décision du premier coup. »

L’entité qui vous convient dépend de la façon dont vous prévoyez exploiter votre entreprise. Avez-vous besoin d’une assurance-responsabilité? Aurez-vous des partenaires d’affaires? Pouvez-vous établir un budget en tenant compte de la charge d’impôt estimative? Après avoir envisagé ces éléments et d’autres, votre CPA peut vous aider à déterminer la façon de structurer votre entreprise.

3. Comprendre vos responsabilités fiscales

Votre CPA vous informera également de vos différentes responsabilités fiscales. Elles ne sont pas toujours évidentes. Vous pourriez ne pas réaliser que vous avez omis un paiement d’impôt jusqu’à ce que vous receviez une facture, comprenant intérêts et pénalités, de la part du gouvernement.

Si vous prévoyez embaucher des employés, vous devez configurer la paie et prélever l’impôt sur le salaire. Exercerez-vous vos activités dans d’autres États, et est-ce qu’elles entraîneront d’autres charges d’impôt? Devez-vous facturer une taxe de vente? Vous devriez obtenir des réponses à ces questions auprès d’un CPA avant d’ouvrir votre entreprise.

4. Configurer la tenue des comptes

Un système de tenue des comptes permet d’effectuer le suivi de vos activités commerciales. Votre CPA peut configurer un système organisé et facile à utiliser.

« Je recommande que chaque entreprise ait un compte bancaire d’entreprise distinct », dit madame Rosen. « Ne réglez pas vos dépenses professionnelles à même votre compte de banque personnel. »

5. Planifier vos déductions

Finalement, votre CPA peut gérer vos déductions. Qu’est-ce qui est déductible du revenu imposable? Selon madame Rosen, la plupart des dépenses ordinaires et nécessaires à la gestion de votre entreprise le sont, comme votre téléphone, les fournitures de bureau, et les frais de publicité et de comptabilité.

Ils peuvent également vous aider à obtenir des déductions plus complexes. Vous pourriez, par exemple, profiter d’une déduction plus importante pour vos frais d’automobile, mais uniquement si vous effectuez le suivi de l’ensemble des frais et pas seulement du kilométrage. Votre CPA peut vous expliquer comment être admissible à une telle déduction.

Démarrer une nouvelle entreprise est un projet passionnant. Cependant, au lieu de tout précipiter, prenez le temps de comprendre comment démarrer une petite entreprise de la bonne manière grâce à l’aide d’un CPA.

BALISES: Tendances et innovation Moyenne entreprise Services financiers Finances Petite entreprise Propriétaire d’entreprise