Effet positif : 5 changements potentiels pour le retour sur le lieu de travail dans le nouveau monde du travail

par Doug Bonderud

Le nouveau monde du travail ne disparaîtra pas, mais que signifie-t-il pour les entreprises qui reprennent leurs activités? Dans cet article, nous explorons le potentiel de changements sur le lieu de travail positifs, et peut-être permanents.

Dans le nouveau monde du travail, rien n’est comme avant la crise sanitaire mondiale. Des interactions entre employés à l’exécution des projets, en passant par l’évaluation par la direction et les attentes des clients, tout a changé. Pour de nombreuses organisations, certains de ces changements seront permanents; plusieurs grandes entreprises ont déjà annoncé des programmes permanents de télétravail à l’intention des employés qui préfèrent travailler à la maison plutôt que dans un cubicule au bureau.

La crise sanitaire mondiale se poursuit, et de nombreux gouvernements et municipalités donnent priorité à la relance économique. Les entreprises prévoient également des mesures pour les activités en personne. Cela suscite une inquiétude compréhensible : les employés retournent sur le lieu de travail, mais les choses ne sont pas revenues à la normale. La nouvelle façon de travailler nécessite un plus grand souci de la sécurité du personnel, du soutien et des compétences. Cela donne aux organisations l’occasion d’introduire des changements culturels importants.

Qu’est-ce que cela veut dire concrètement? Avec l’aide de Jessica Zhang, directrice générale d’ADP en Asie du Nord, nous explorerons cinq nouvelles pratiques pour aider à soutenir les changements positifs permanents sur le lieu de travail.

1. Offrir du soutien situationnel

« Nos associés ont beaucoup apprécié le grand soutien d’ADP et son souci de leur bien-être en cette période difficile. »

Au fur et à mesure que les plans liés au lieu de travail évoluent, madame Zhang souligne que les propriétaires d’entreprise doivent « comprendre la situation individuelle de leurs employés et faire preuve de souplesse à leur égard ». Cela est essentiel, car les employés font face au défi sans précédent de travailler à domicile sans les mesures habituelles de soutien social, comme la garde d’enfants. De la cuisine et du ménage aux conférences téléphoniques et à la collaboration à distance, la nature du travail a complètement changé du jour au lendemain.

Bien que certaines réalités persistent, de nombreuses entreprises ont prolongé leurs programmes de télétravail jusqu’à la fin de l’année et offrent également au personnel des options souples de congé. Madame Zhang considère que le résultat global est positif : en donnant priorité au soutien aux employés alors que ceux-ci reviennent sur le lieu de travail, les organisations sont mieux en mesure d’offrir à leur personnel ce dont il a besoin pour se concentrer sur son travail et maintenir l’entreprise sur pied.

2. Établir des cadres physiques

« Établissez de bonnes pratiques d’hygiène personnelle et de prévention des infections lorsque les employés se trouvent sur le lieu de travail, comme se laver les mains plus souvent et éviter les points de contact. »

Madame Zhang souligne un autre résultat positif : l’amélioration des cadres physiques qui assurent la sécurité des clients et du personnel. Les entreprises devraient songer à réduire le nombre d’employés présents au bureau en même temps, à demander aux employés de prendre leur température chaque matin et de se désinfecter les mains avant d’entrer sur le lieu de travail et à désigner du personnel pour veiller au respect des protocoles hygiéniques. Combinée à des politiques de télétravail destinées aux travailleurs non essentiels afin d’améliorer la distanciation physique dans les bureaux, cette nouvelle approche liée aux activités au bureau permet de réduire les frais généraux associés à des bureaux complètement (ou trop) pleins et d’accroître la tranquillité d’esprit des employés.

Selon madame Zhang, les entreprises ont avantage à établir des cadres de distanciation physique avant le retour du personnel sur le lieu de travail. Cela devrait permettre la préparation de l’équipement et la mise en place de l’EPI et des mesures de contrôle des accès avant la reprise des activités.

3. Conserver les modifications relatives aux réunions

« Privilégiez les réunions et formations virtuelles plutôt que les interactions en personne. »

Selon madame Zhang, la transition vers le télétravail a donné un résultat surprenant : « Il n’est pas nécessaire de tenir des réunions en personne, des formations en classe ou des événements hors ligne. Les réunions, formations et webinaires virtuels fonctionnent bien. »

Il peut être avantageux à la fois pour votre personnel et votre entreprise de faire place à ces modifications relatives aux réunions numériques. Ces modifications n’ont aucune incidence sur la productivité et permettent de réduire les interactions sans rapport avec le sujet et d’axer les réunions sur des projets concrets et les réalités opérationnelles.

4. Créer des relations axées sur les clients

« Une bonne communication contribue à renforcer les relations avec les clients. »

Alors que les employés de madame Zhang, les gestionnaires et les membres de la haute direction se sont adaptés à la nouvelle façon de travailler, madame Zhang et son équipe ont constaté quelque chose : « Tandis que nous continuions d’offrir de la souplesse et une communication continue pendant une situation difficile, l’expérience client s’améliorait. »

Muni des outils et technologies appropriés pour travailler à distance, les employés ne se sont pas contentés de tenir le rythme : ils ont amélioré les relations avec les clients et la satisfaction de ces derniers. Cela montre bien le potentiel positif d’adopter des stratégies de travail flexibles à long terme permettant au personnel de choisir le cadre de travail qui lui convient le mieux.

Même si, généralement, de nombreuses entreprises étaient réticentes à l’idée de mettre en place des politiques de télétravail à grande échelle (malgré une étude émergente suggérant que le télétravail donne lieu à une productivité au moins eagle à celle du travail au bureau), la réalité imprévue de la COVID-19 ne laisse aucun doute : avec un soutien adéquat de la part de leur organisation, les employés peuvent répondre aux attentes opérationnelles – ou les dépasser.

5. Donner priorité à l’adaptation

« Le télétravail amène une nouvelle perspective en ce qui concerne les façons de gérer une entreprise. »

Madame Zhang indique clairement que le télétravail n’a eu « aucune incidence sur la qualité, la précision et les délais du service ». En outre, elle mentionne que « la collaboration interfonctionnelle et le sentiment d’urgence dans le cadre des projets se sont beaucoup améliorés, et les employés ont acquis de nouvelles compétences ». Ces résultats jettent les bases pour apporter un changement fondamental en entreprise, soit l’adaptation continue. Avec ces nouvelles occasions de télétravail fructueux et d’amélioration de la communication et de la collaboration, le nouveau monde du travail oblige les dirigeants d’entreprise à agir rapidement et à faire preuve d’ouverture face au changement.

La souplesse et l’adaptation doivent devenir des approches intégrées, et non des plans opérationnels.

Gestion de la nouvelle normalité

La plupart des changements opérationnels se produisent lentement. On prend en compte les avantages et les inconvénients, on modélise les répercussions et on effectue des essais à petite échelle afin d’évaluer le potentiel à long terme. La crise sanitaire mondiale a grandement accéléré ces processus, ce qui a forcé les entreprises à s’adapter sur demande et à élaborer de nouvelles solutions ad hoc. Même si cela laisse place aux risques d’erreur opérationnelle, cela permet aussi d’apporter des changements permanents positifs.

Alors que les organisations s’efforcent d’améliorer le soutien aux employés, les cadres de travail physiques, les normes en matière de réunions et les relations avec les clients, il est important qu’elles restent ouvertes au changement et à l’adaptation. Madame Zhang voit le retour sur le lieu de travail non pas comme un retour à la normale, mais plutôt comme une occasion de mettre en place des meilleures pratiques d’affaires qui survivront à la crise actuelle et contribueront à créer un nouveau monde du travail naturellement façonné par les besoins des employés, adapté aux attentes des clients et soutenu par les objectifs commerciaux.

Aller plus en profondeur

Lancez à tout moment le sommet virtuel d’ADP, Voir au-delà de la courbe : reprise et engagement dans le nouveau monde du travail. Choisissez vos séances et écoutez des groupes d’experts parler de ce que vivent les employeurs en matière de conservation du personnel et d’engagement et de l’avenir de la main-d’œuvre.

Cet article est paru à l’origine dans SPARK Parrainé par ADP.

BALISES: Tendances et innovation Petite entreprise RH Entreprise multinationale Articles Moyenne entreprise Grande entreprise