COVID-19 : protéger vos employés et votre entreprise

Lignes directrices pour prévenir la propagation du virus en milieu de travail

La maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) est une maladie respiratoire pouvant se propager d’une personne à une autre. En date du 18 mars 2020, il y avait plus de 208 000 cas confirmés à l’échelle mondiale. Les patients atteints de la maladie éprouvent des troubles respiratoires légers à graves, accompagnés de fièvre, de toux et d’essoufflement. Il est possible que les employeurs et les employés aient des questions à propos de ce qu’ils peuvent faire pour aider à gérer la situation et à prévenir la propagation du virus en milieu de travail. Voici quelques lignes directrices pouvant être utiles :

1. Suivre les directives des responsables de la santé publique

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies, le gouvernement du Canada et l’Organisation mondiale de la Santé ont créé des pages Web spéciales contenant de l’information sur la COVID-19. De plus, les responsables de la santé publique provinciaux, territoriaux et locaux élaborent des lignes directrices et des ressources relatives à la maladie.

2. Élaborer et communiquer des politiques liées au milieu de travail

Élaborez des politiques d’hygiène visant à garder le milieu de travail propre et à réduire la propagation des maladies transmissibles, notamment par la distanciation sociale. Ces politiques doivent être conformes aux recommandations de santé publique et aux lois existantes. Communiquez aux employés de l’information sur la transmission des virus et aidez-les à adopter des habitudes saines en leur fournissant des mouchoirs, des poubelles sans contact, du savon pour les mains et du désinfectant, ainsi que des serviettes jetables. Nettoyez régulièrement toutes les surfaces touchées fréquemment, comme les postes de travail, les comptoirs et les poignées de porte. Lavez-vous souvent les mains avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes, particulièrement après être allé aux toilettes et avant de préparer de la nourriture. La situation évolue rapidement, alors passez les politiques en revue et mettez-les à jour dès que vous obtenez de la nouvelle information.

3. Inciter les employés à rester à la maison s’ils sont malades

Encouragez les employés à rester à la maison s’ils sont malades. Évitez d’inciter les travailleurs malades à revenir au travail trop rapidement. Informez les employés des politiques de congé payé ou de congé de maladie de l’entreprise et des procédures d’appel connexes en cas d’absence en raison d’une maladie.

4. Offrir des modalités de travail souples

Les modalités de travail souples, comme le télétravail, les horaires flexibles et l’étalement d’horaire, peuvent contribuer à prévenir la propagation de la maladie en permettant aux employés de travailler sans s’exposer ou exposer d’autres personnes au virus. Une utilisation accrue des téléconférences et des courriels, au lieu de rencontres en personne, constitue une stratégie supplémentaire de distanciation sociale pouvant contribuer à prévenir la propagation de la maladie.

5. Renvoyer les travailleurs qui présentent des symptômes à la maison

Si un employé a des troubles respiratoires graves, isolez-le des autres employés et renvoyez-le à la maison immédiatement. Rappelez aux employés malades de couvrir leur nez et leur bouche avec un mouchoir lorsqu’ils toussent ou éternuent (ou de tousser ou d’éternuer dans leur coude ou leur épaule s’ils n’ont pas de mouchoir).

6. Songer à restreindre les voyages d’affaires

Afin de limiter la propagation de la COVID-19, le gouvernement du Canada vous conseille d’éviter tous les voyages non essentiels à l’extérieur du Canada jusqu’à nouvel ordre. À compter du 18 mars 2020, le gouvernement du Canada ferme ses frontières aux voyageurs étrangers pour tenter de limiter la propagation de la COVID-19.

Passez en revue les conseils en matière de voyages des Centres de contrôle et de prévention des maladies et du gouvernement du Canada et élaborez des règles relatives aux voyages d’affaires logiques pour votre entreprise. Suivez la situation de près et adaptez vos règles en fonction des circonstances.

7. Gérer les membres de la famille malades

Demandez aux employés de vous aviser si un membre de leur famille est atteint de la COVID-19 et indiquez-leur de consulter les directives du gouvernement du Canada pour évaluer les risques d’exposition potentielle. Visitez le site Web du gouvernement du Canada pour en savoir plus sur la façon de soigner les personnes malades.

8. Demander des renseignements avec prudence et seulement si c’est nécessaire

Demandez aux employés qui se déclarent malades s’ils ont des symptômes comme la fièvre, la toux ou l’essoufflement. Évitez les questions qui risquent de dévoiler des renseignements sur une limitation fonctionnelle, ce qui pourrait forcer l’employé à révéler sa situation.

9. Préserver la confidentialité

Traitez tous les renseignements relatifs à la maladie d’un employé comme un dossier médical confidentiel, protégez ces renseignements et séparez-les du dossier de l’employé. Si vous souhaitez informer les employés au sujet d’une maladie transmissible en milieu de travail, ne révélez pas qui en est atteint.

10. Élaborer un plan de continuité des activités

Selon la taille de votre entreprise et le nombre de travailleurs malades, il est possible que la situation ait des effets sur vos activités quotidiennes et sur vos résultats nets. Songez à un plan de continuité des activités énumérant les fonctions opérationnelles essentielles ainsi que les postes ou rôles importants nécessaires à la continuité des activités commerciales. De plus, songez à former vos employés afin qu’ils puissent remplacer des collègues absents. Présentez votre plan aux employés afin qu’ils soient prêts à l’exécuter au besoin.

11. Protéger les employés contre la discrimination et le harcèlement

La loi sur les droits de la personne de chaque province et territoire (et du secteur sous réglementation fédérale) interdit aux employeurs de discriminer ou de harceler des employés en fonction de certaines caractéristiques protégées. Les employés dont la famille est originaire, ou semble être originaire, d’un lieu où il y a eu une éclosion peuvent faire l’objet de discrimination et/ou de harcèlement. Prenez toutes les plaintes au sérieux et amorcez rapidement une enquête approfondie et objective sur les plaintes. Si une enquête révèle qu’il y a eu discrimination ou harcèlement, prenez immédiatement les mesures correctives appropriées. Envisagez des mesures disciplinaires adaptées à la gravité de l’infraction et gérez votre politique sur les mesures disciplinaires de façon uniforme.

Conclusion et renseignements supplémentaires :

Les employeurs doivent suivre les directives des responsables de la santé publique, élaborer et tenir à jour des politiques et des pratiques qui préviendront la propagation de la COVID-19, respecter les lois en vigueur et consulter un conseiller juridique au besoin.

WEBÉMISSION SPÉCIALE

Protecting Your Workforce and Understanding Policies as Your Organization Responds to COVID-19

Tandis que les employeurs élaborent leur stratégie d’intervention liée au coronavirus, ils doivent garder à l’esprit les politiques et la réglementation en matière de présences et de congés, ainsi que les lois en matière de protection de la vie privée des employés, antidiscrimination et sur d’autres questions liées à l’emploi, tout en se souciant de la réputation de la marque et des communications d’entreprise.

Cette webémission propose des idées et des meilleures pratiques, notamment ce qui suit :

  • Principaux défis en matière de RH et commerciaux
  • Éléments à prendre en considération en matière de conformité
  • Pratiques exemplaires
  • Sources d’information fiables
  • Étapes suivantes

Une reprise à la demande de cette webémission de 35 minutes est accessible ici.

20 mars 2020

BALISES: Risques et conformité Tendances et innovation Grande entreprise Moyenne entreprise Entreprise multinationale Petite entreprise Articles RH Tendances