Six signes clairs que vos employés sont désespérément en quête de bien-être financier – et comment les aider

par Craig Cohen

De plus en plus d’entreprises reconnaissent le besoin d’avantages sociaux liés au bien-être financier.

Trois entreprises sur cinq indiquent que leurs objectifs commerciaux sont déjà axés vers les besoins financiers des travailleurs, rapporte AON. Cependant, de nombreux employeurs n’ont toujours pas de solution et certains ne savent pas à quoi ressemble le véritable bien-être financier – ou pourquoi si peu d’employés parviennent à l’atteindre. Si des doutes persistent au sein de votre entreprise quant au bien-fondé d’une formation financière visant à aider les employés, il y a certains signes et symptômes qui ne mentent pas. Voici quelques indices suggérant que vos travailleurs ont urgemment besoin d’aide en ce qui concerne leurs finances :

Les travailleurs présentent des demandes de prêts sur salaire.

Vos employés demandent-ils fréquemment des avances ou des prêts sur leur salaire? Il s’agit d’un signe indicateur de graves problèmes financiers. Pensez-y… Personne n’aime demander de l’argent à quelqu’un d’autre, même à des amis ou à sa famille. Donc, lorsque vos employés trouvent le courage de le faire, c’est probablement en dernier recours. Et il y a de fortes chances qu’ils vous formulent cette demande à plusieurs reprises. Mieux qu’un prêt, ce dont votre équipe a besoin est d’une vraie formation financière. Un prêt ne règle pas leur problème; même s’il procure un soulagement temporaire, l’argent que l’employé doit à votre entreprise ne fera que resserrer l’étau financier déjà présent. Sans oublier que le fait de verser des avances constitue une chose de plus à ajouter à votre longue liste de tâches.

Les employés empruntent ou retirent des fonds de leurs comptes de retraite.

Il s’agit du même symptôme que ci-dessus, mais présenté sous une forme différente. Certains travailleurs peuvent croire que retirer des fonds d’un compte de retraite équivaut à retirer de l’argent d’un compte d’épargne ordinaire, alors qu’en fait, cela occasionne des pénalités importantes et freine la croissance composée. Bien qu’emprunter évite ces problèmes, cela ne rend pas moins fauché. D’autant plus que la majorité de vos travailleurs sont déjà sévèrement endettés. De nouveaux prêts ne feront qu’aggraver le problème. Les prêts effectués à même un REER sont encore pires que les prêts sur salaire, car ils sapent les économies que vos employés ont mises de côté pour leur avenir. Cela revient à donner en gage un objet de famille pour payer le loyer – mauvaise idée!

L’absentéisme physique et mental au travail est en hausse.

Les difficultés financières personnelles posent un problème commun pour les entreprises puisqu’elles sont souvent une cause d’absentéisme au travail. Cet absentéisme peut se présenter de diverses manières :

  • Un plus grand nombre de jours à l’extérieur du bureau. Des études démontrent que les tensions financières entraînent une hausse de 34 % du taux d’absentéisme et de retard. De plus, les employés aux prises avec une forte anxiété en raison de leur situation financière sont deux fois plus susceptibles de prendre des congés de maladie lorsqu’ils ne sont pas malades.
  • Distraction. Les problèmes financiers peuvent entraîner un manque de concentration au travail. Il nous arrive tous d’avoir l’esprit ailleurs de temps à autre, mais les gens stressés financièrement déclarent être distraits par leurs problèmes d’argent au travail 44 % plus souvent que leurs pairs non stressés.
  • Manque d’effort. Même s’ils se concentrent sur leurs tâches, vos travailleurs éprouvant des difficultés financières ne sont pas en mesure de vous donner le meilleur d’eux-mêmes. De ce groupe, 28 % des employés affirment que leurs problèmes financiers les empêchent d’offrir un rendement optimal.
  • Roulement de personnel. Il s’agit probablement du symptôme le plus dommageable. Bien que 72 % des travailleurs se disent satisfaits de leur emploi, 60 % d’entre eux demeurent à la recherche d’un nouveau poste susceptible de leur offrir un salaire plus élevé. En l’absence de nouvelles habitudes pécuniaires, un dollar de plus par heure n’entraînera aucun réel progrès de la situation financière. Entre temps, vous avez perdu un autre travailleur précieux et devez composer avec le coût élevé associé à son remplacement.

Vos coûts liés aux soins de santé augmentent.

Tant pour les employés que pour votre entreprise, il est impossible de compartimenter les problèmes d’argent. Le stress financier entraîne des problèmes physiques connexes susceptibles de faire augmenter les coûts liés aux soins de santé. De plus, les personnes qui croient ne pas pouvoir se permettre une visite chez le médecin relativement à un problème de santé ne consulteront simplement pas. À long terme, cela aggrave les problèmes physiques tant que financiers. Comme c’est le cas de tous les signes dont nous avons traité, la hausse des coûts des soins de santé correspond davantage à un symptôme qu’à la principale cause d’un problème plus complexe. L’absence de bien-être financier représente une menace grandissante, qui occasionne toutes sortes de difficultés pour les travailleurs comme pour les employeurs.

De plus en plus d’employés retardent leur retraite.

Avez-vous remarqué qu’un plus grand nombre de vos travailleurs célèbrent des jalons importants… comme leur 70e anniversaire? La proportion de baby-boomers au sein de l’effectif est en croissance, et tandis que plusieurs d’entre eux ne cessent de retarder leur retraite, on s’attend à ce que leur part du marché du travail atteigne la marque des 25 % aux États-Unis d’ici 2024, et d’ici 2036 au Canada. Bon nombre d’entre eux continuent parce qu’ils aiment leur travail, tandis que d’autres ne peuvent se permettre de faire autrement. Dans un cas comme dans l’autre, travailler après l’âge de la retraite peut présenter des risques pour les employés tant que pour les employeurs. En effet, prolonger sa carrière trop longtemps est associé à des blessures et à des accidents de travail ainsi qu’à la hausse des coûts liés aux soins de santé pour les entreprises. Une meilleure solution consiste à aider les employés à se préparer le plus tôt possible au cours de leur carrière afin de profiter d’une retraite heureuse et en santé.

La participation au REER de l’entreprise est faible.

Un autre signe que votre équipe ne bénéficie pas de la meilleure situation financière est une faible participation à votre régime d’épargne-retraite. Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, les gens sans le sou n’investissent pas. Non seulement ont-ils peu de fonds réservés à leurs cotisations, mais il se peut également qu’ils ne sachent pas comment s’y prendre même s’ils disposaient d’un léger surplus. C’est une histoire qui débute avec beaucoup de dettes, peu ou pas de savoir-faire en matière d’élaboration de budget et un mode de vie « d’une paie à l’autre ». Il n’est pas étonnant que ce manque de connaissances et ces mauvaises habitudes n’entraînent pas un grand nombre d’inscriptions ni une forte participation aux comptes de retraite.

Comment aider votre équipe à atteindre un véritable bien-être financier

À l’heure actuelle, il est clair qu’aucun de ces symptômes n’est la cause du véritable problème qui les sous-tend tous – de mauvaises habitudes financières et, dans de nombreux cas, un simple manque de compréhension. Les solutions doivent enseigner aux employeurs et aux employés que, si le bien-être financier peut commencer par quelques connaissances clés, le plus important est de considérer les faits et de les mettre en pratique.

La clé est de remplacer les vieilles et mauvaises habitudes empêchant les employés de résoudre leurs problèmes par de nouvelles habitudes les aidant à se bâtir un patrimoine. En ce qui concerne le bien-être financier, votre solution ne fonctionnera pas si elle ne favorise pas un réel changement du comportement. Lorsque les employés améliorent leurs finances personnelles, ces changements ont une incidence sur l’intégralité de la culture de l’entreprise et sur la productivité de ses employés. Le bien-être financier affecte les employés comme les employeurs et est à l’avantage de tous.

Cet article est paru à l’origine dans SPARK Parraîné par ADP.

BALISES: Soins de santé Rémunération et avantages sociaux Petite entreprise RH Gestion et croissance Moyenne entreprise Grande entreprise