Obtenez une
soumission gratuite
866 622-8153

Outil inestimable ou menace inévitable? Plus de travailleurs canadiens sont favorables à l’intelligence artificielle et à l’automatisation comparativement à ceux qui craignent leurs effets négatifs sur les perspectives d’emploi

Outil inestimable ou menace inévitable? Plus de travailleurs canadiens sont favorables à l’intelligence artificielle et à l’automatisation comparativement à ceux qui craignent leurs effets négatifs sur les perspectives d’emploi

Selon une nouvelle étude d’ADP Canada sur le sentiment des travailleurs, un Canadien sur trois affirme que l’automatisation aiderait à son rendement, tandis qu’un Canadien sur quatre s’inquiète des conséquences sur ses perspectives d’emploi

25 avril 2018, TORONTO : Les travailleurs canadiens semblent moins préoccupés que plusieurs ne pourraient le croire par les conséquences de l’intelligence artificielle (IA) et de l’automatisation sur leurs futures perspectives d’emploi, selon les résultats d’une récente étude d’ADP Canada sur le sentiment des travailleurs menée auprès de 851 travailleurs canadiens par Léger.

 

Alors qu’un peu plus du quart (27 %) des travailleurs canadiens craignent que leur emploi soit menacé en raison de l’introduction potentielle de l’IA / l’apprentissage automatique / l’automatisation dans leur lieu de travail, près d’un sur trois (31 %) croit que ces nouvelles approches les aideraient à mieux faire leur travail, et ce, plus que toute autre technologie traditionnelle offerte aujourd’hui. Trois sur cinq (59 %) ont déclaré croire que l’IA et l’automatisation auront un effet positif sur l’ensemble de la main-d’œuvre dans l’avenir.

 

« Une grande partie du discours relatif à l’IA et à l’automatisation de la main-d’œuvre à ce jour comprend des spéculations sur la perte d’emploi, a déclaré Holger Kormann, président d’ADP au Canada. Cependant, la réalité est que de nombreux employés canadiens considèrent ces outils comme la prochaine vague de ressources qui les aideront à améliorer leur productivité et leur rendement personnels, et non comme une menace pour la sécurité d’emploi ou les perspectives d’emploi futures. »

 

Presque tous les répondants (97 %) affirment que la technologie a des répercussions sur leur travail quotidien, et les téléphones intelligents (83 %), les ordinateurs portables (80 %), les ordinateurs de bureau (79 %) et les médias sociaux (61 %) auraient la plus grande influence.

 

Certaines des observations tirées de l’étude comprennent :

 

Géographie

  • Les travailleurs du Québec (34 %) étaient les plus susceptibles de penser que leur emploi est ou sera menacé en raison de l’automatisation, tandis que les travailleurs des régions riches en pétrole comme l’Alberta (19 %) et le Canada atlantique (12 %) se sentent les moins à risque.
  • Près de deux travailleurs sur cinq (38 %) de la Colombie-Britannique croient que l’IA et l’apprentissage automatique les aideraient à mieux faire leur travail s’ils étaient adoptés par leur employeur.
  • Les travailleurs dans les centres urbains (33 %) sont deux fois plus susceptibles que ceux des communautés rurales (16 %) de s’inquiéter de l’incidence de l’automatisation sur leurs rôles actuels ou futurs.

Données démographiques

  • Plus du tiers des travailleurs canadiens de moins de 45 ans (33 % des travailleurs de 18 à 34 ans, 35 % des travailleurs de 35 à 44 ans) estiment que leur travail est ou sera à risque en raison de l’automatisation.
  • Les hommes (30 %) sont plus susceptibles que les femmes (24 %) de croire que leur travail est ou sera à risque en raison de l’automatisation.
  • Les travailleurs qui gagnent plus de 80 000 $ annuellement (19 %) se préoccupent beaucoup moins des conséquences potentielles de l’automatisation sur leurs rôles que ceux gagnant moins de 40 000 $ (35 %) ou entre 40 000 $ et 79 000 $ (38 %).

Technologie

  • Les tablettes (55 %) et les applications de messagerie (48 %) jouent un rôle dans la façon de travailler d’environ la moitié de tous les Canadiens, chaque jour.
  • L’IA / apprentissage automatique (31 %), les tablettes (27 %), les applications de messagerie comme Slack et WhatsApp (25 %) et les téléphones intelligents (20 %) sont les technologies / innovations les plus recherchées qui, selon les employés, pourraient améliorer leur travail si elles étaient introduites par leurs employeurs.
Click here to download infographic

« La sécurité d’emploi est une préoccupation importante pour les travailleurs canadiens, ajoute Kormann. La communication est essentielle pour répondre rapidement aux préoccupations lors de l’adoption de nouvelles technologies. Les employeurs qui intègrent leur main-d’œuvre tôt dans le processus d’adoption et qui expliquent clairement comment et pourquoi ces nouveaux outils profiteront aux employés dans leurs rôles quotidiens pourraient observer un meilleur soutien des employés, une satisfaction et une productivité accrues de la main-d’œuvre, ainsi qu’un meilleur rendement du capital investi et une augmentation de la rentabilité de l’entreprise. »

 

Méthodologie d’enquête

Un sondage en ligne auprès de 851 travailleurs canadiens a été mené entre le 5 et le 8 mars 2018 en utilisant LegerWeb, le panel en ligne de Léger. La marge d’erreur pour cette étude était de +/- 2,5 %, 19 fois sur 20. Les répondants ont participé au sondage seulement s’ils travaillaient à temps plein ou à temps partiel ou s’ils étaient travailleurs autonomes.  

 

À propos d’ADP Canada

ADP Canada donne aux entreprises de toutes tailles les outils nécessaires pour aider leur personnel à réussir. Du traitement de la paie de base aux systèmes et analyses de gestion du personnel complexes, nous aidons les dirigeants d’entreprise à prendre de meilleures décisions. Les clients comptent sur ADP pour qu’elle leur fournisse des renseignements stratégiques et de l’expertise sur demande afin de mettre en place et d’inspirer le personnel dont ils ont besoin. Visitez notre site à l’adresse www.adp.ca ou suivez-nous sur Twitter, à .

 

Pour obtenir de plus amples renseignements :

Erin Griffin

Kaiser Lachance Communications

647 725-2520, poste 221

erin.griffin@kaiserlachance.com   

Merci!
Vous avez bien effectué la première étape.
Un de nos représentants communiquera avec vous sous peu pour démarrer le processus.

Téléphonez à un spécialiste d’ADP au
1-866-622-8153
ou

DEMANDEZ VOTRE SOUMISSION GRATUITE








Oui Non

Vos informations personnelles sont protégées